NOTRE HISTOIRE

Une initiative investie et engagée

Logo du club Bel'MUN

En résumé...

Le commencement

Une aventure humaine et éducative

Le club Bel'MUN est un club du lycée de Bellevue en Martinique qui s'inscrit dans la démarche d'une Modélisation des Nations Unies.

 

    Le club Bel'MUN naît avec Mme Valérie Sidoine, professeure d'Histoire Géographie et de Discipline Non Linguistique (DNL) au lycée général et technologique de Bellevue.

    C'est durant l'année scolaire 2013-2014 que des élèves de seconde européenne du lycée ont participé à une conférence régionale sélective afin d'assister à une conférence internationale en Suisse intégrée dans le Projet "My World".    

Participants de Bellevue

 

LE PROJET "MY WORLD"

4 avril 2014

Dans le cadre de la Semaine du développement durable, l’Académie de Martinique a présenté un projet inédit et innovant intitulé « My World, Notre Monde », en partenariat avec d'autres académies de France.

19-21 mai 2014

ACADÉMIES PARTICIPANTES

Dijon

Grenoble

Martinique

Lille

Strasbourg

Nancy-Metz

1/1

Près de 80 jeunes, entre 12 et 18 ans ont participé à cette journée de simulation de débats onusiens, prenant place à l'Hôtel de Région. 

Suite à cette journée, 12 élèves, dont trois de Bellevue, s'étant particulièrement distingués par leur implication dans les débats ont été choisis afin d'assister à la conférence finale à Genève, à l'Office Météorologique Mondiale (OMM), en compagnie des autres académies. 

LA CRÉATION DU CLUB

Au retour de la conférence, les yeux brillants, la tête pleine de rencontres et de nouvelles expériences, nos trois élèves de Bellevue suggèrent à Mme SIDOINE de créer un club de Modélisation des Nations Unies au sein du lycée. 

Ne sachant comment faire, leur professeure leur promet de réfléchir et, en dépit des difficultés à venir, dépose un dossier au conseil d'administration. 

2014 - 2015

jasmine godier.jpg

Afin de former les élèves des sections euro-caribéennes du lycée s'étant engagés au club, Mme Sidoine sollicite l'aide d'une ancienne élève, Jasmine Godier, alors étudiante à Sciences Po Bordeaux et effectuant son année de mobilité sur le campus de Schoelcher. Habituée à ce genre de conférences, Jasmine est considérée comme la marraine du club pour l'engagement et le soutien qu'elle y a apportés.